Le célibataire ne connaît que des étincelles de bonheur suivies de nuits opaques pendant lesquelles ces étincelles prennent dans son souvenir et dans son aspiration maladive des proportions d'incendie.

By Sully Prudhomme -1873