Le Paradis rêvé rend hideuse la vie, et l'Idéal fait prendre en dégoût le Réel. Tant pis ! ainsi l'âme en est plus asservie, laissant perdre le temps sans gagner l'Éternel.
- 1877 -
Henri-Frédéric Amiel
0

J'aime les gens sans fausseté dans leur regard, ni d'hypocrisie dans leurs manières.

By Henri-Frédéric Amiel -1881

La société est un pacte de tromperie réciproque, un échange convenu de fausse monnaie, un coupe-gorge, et un brelan décoré de politesse et embelli de faux semblants.

By Henri-Frédéric Amiel -1860

La pire de nos laideurs, c'est la mauvaise foi.

By Henri-Frédéric Amiel -1868

Tout est permis en faveur de sa propre cause, même la mauvaise foi.

By Henri-Frédéric Amiel -1881

Un enragé trouve toujours un plus enragé que lui pour le déclarer traître.

By Henri-Frédéric Amiel -1881

Toutes les pattes de velours sont griffues ; toutes les lèvres des fourbes cachent des dents à crocs venimeux ; tous les yeux ont des jettaturas dissimulées sous le voile des paupières.

By Henri-Frédéric Amiel -1869

Dès que le fourbe peut salir les gens il profite de l'occasion avec délices.

By Henri-Frédéric Amiel -1881

L'hypocrisie gouailleuse affublant de principes ses haines, ses intérêts et ses rancunes m'inspire toujours la même aversion secrète.

By Henri-Frédéric Amiel -1855

La calomnie tenace me dégoûte de toute défensive, qui d'ailleurs serait vaine.

By Henri-Frédéric Amiel -1873

Combien ceux qui peuvent supporter la critique, et qui l'implorent de vrai cœur, sont moralement supérieurs à ceux qui ne peuvent l'un et qui ne font pas l'autre !

By Henri-Frédéric Amiel -1854

Froide ou sèche, acerbe ou pédante, la critique alors est sans fruit ; et le plus souvent elle nuit en se faisant décourageante. Moquerie est chose indigente : bien critiquer, n'est pas fronder, c'est éclairer et féconder.

By Henri-Frédéric Amiel -1858

Le chef d'œuvre de la critique, c'est de déterminer exactement la limite de ses erreurs et par conséquent de serrer le vrai par une approximation croissante. Toujours mieux est sa devise.

By Henri-Frédéric Amiel -1871

Bien lire, c'est faire de la psychologie et de la critique avec vérification.

By Henri-Frédéric Amiel -1880

Je méprise les sots, les fripons, les menteurs, cette innombrable légion.

By Henri-Frédéric Amiel -1868

Le mensonge est mon aversion indélébile. Satan a été appelé le père du mensonge.

By Henri-Frédéric Amiel -1853